Actualités

Protégez-vous contre les gaz toxiques

Protégez-vous contre les gaz toxiques

28-09-2017
On lit trop souvent dans les journaux des articles au sujet d’ouvriers descendus dans des lieux confinés tels que des silos, des camions-citernes, etc.
EN 374:2016 : profond changement de la norme relative aux gants résistant aux produits chimiques

EN 374:2016 : profond changement de la norme relative aux gants résistant aux produits chimiques

20-09-2017
EN 374, la norme relative aux gants résistant aux produits chimiques, a subi plusieurs changements majeurs. Ainsi, il y a désormais davantage de produits chimiques , qui peuvent être codés par une lettre. P. ex. acide nitrique et formaldéhyde. Une classe est également attribuée (type A, B ou C) selon le nombre de produits chimiques qui réalise un temps de perméation suffisamment long . Le pictogramme devient univoque : un écusson avec une fiole d'Erlenmeyer , et plus un verre gradué. Une autre nouveauté est le test de dégradation pour chaque produit chimique pour lequel des temps de perméation sont rapportés, car la matière première des gants peut être touchée et donc éventuellement voir ses performances réduites. Un autre ajout est la norme EN 374-5, où le gant est testé sur la protection contre les virus et bactéries . L'étanchéité suffit pour la protection contre les bactéries, mais pour les virus, un test supplémentaire avec virus est effectué en laboratoire. Le pictogramme est un écusson avec le logo biohazard . Conséquences pour l'utilisateur Elles ne sont pas immédiates : les fabricants peuvent continuer à fabriquer leur gamme existante selon l'ancienne certification. Cependant, les nouveaux modèles seront homologués selon la norme modifiée. Par conséquent, les utilisateurs ne doivent pas remplacer immédiatement leurs gants. EN 374-1 -2 -3 -4 -5 : qu'en est-il de toutes ces parties ? Et qu'est-ce qui a changé ? Un gant qui protège contre les produits chimiques est certifié selon EN 374-1:2016. Cette partie 1 décrit les exigences auxquelles un tel gant doit répondre. Ces exigences sont les suivantes : Répondre aux tests d'étanchéité, dont les méthodes sont décrites dans EN 374-2:2014. Test d'étanchéité à l'eau : un gant est rempli d'eau, puis suspendu. Après 1 heure, aucune goutte ne doit être visible à l'extérieur du gant. Test d'étanchéité à l'air : un gant est gonflé dans un bac d'eau. Aucune bulle d'air ne peut être visible dans le bac d'eau (comparable au test pour repérer un trou dans votre pneu de vélo). Répondre aux exigences de perméation pour 1 produit ou plus. Cette méthode de test est décrite dans EN 16523-1:2015 et EN 16523-2:2015 (anciennement EN 374-3:2003). Une nouveauté dans la version 2016 est, d'une part, que davantage de produits chimiques standard sont définis (18 au lieu de 12). D'autre part, que les gants sont classés en 3 types : Type A : minimum la classe de perméation 2 est réalisée pour 6 produits chimiques au moins Type B : minimum la classe de perméation 2 est réalisée pour 3 produits chimiques au moins Type B : minimum la classe de perméation 1 est réalisée pour 1 produit chimique au moins. AVERTISSEMENT : cette classe est uniquement destinée aux personnes qui ont une bonne connaissance des pratiques normales de laboratoire. Le classement du temps de percement est le suivant : Temps de percement mesuré (min.) Classe de perméation >10 1 >30 2 >60 3 >120 4 >240 5 >480 6   Le pictogramme est maintenant toujours la fiole d'Erlenmeyer (plus le verre gradué). La norme et le type sont indiqués au-dessus du pictogramme. Les lettres qui correspondent aux produits testés viennent en dessous du pictogramme.     EN 374-1/Type A                                   A J K L O P Nouveauté dans la version 2016 : répondre au test de dégradation pour chaque produit chimique pour lequel des résultats de perméation sont rapportés. L'exécution du test de dégradation est décrite dans EN 374-4:2013. Pour cela, la résistance à la perforation est déterminée sur un matériau d'origine et sur un matériau exposé pendant 1 heure au produit chimique. Le résultat est le pourcentage de baisse de la résistance à la perforation. Aucune exigence n'est posée à ce test – la dégradation doit être rapportée dans le manuel. Il reste encore EN 374-5:2016. Cette partie décrit les exigences auxquelles des gants doivent répondre pour protéger contre les virus et bactéries. Pour protéger contre les bactéries, le gant doit simplement être étanche. Pour cela aussi, le test de la norme EN 374-2 est réalisé. Pour protéger contre les virus, un test complémentaire est effectué avec un virus. Ce virus ne peut être détecté de l'autre côté du gant. Dans la partie 5, aucune exigence n'est posée à l'égard des produits chimiques. En d'autres termes, si vous devez également être protégé contre les produits chimiques, le gant doit en outre être certifié selon EN 374-1:2016. EN 374-5 possède ses propres pictogrammes.      EN 374-5:2016          EN 374-5:2016      Le test de perméation Le montage d'essai est expliqué ci-dessous. L'échantillon (2) est coincé entre les 2 moitiés de la cellule de test. Le produit chimique à tester est versé dans la partie droite de la cellule de test. Le média de collecte est ajouté à gauche. Pour des produits volatils, il s'agit d'un gaz ; pour des liquides, d'un liquide. Il n'y a qu'une seule possibilité pour le liquide de test de se retrouver dans le média de collecte à droite, à savoir en traversant l'échantillon. Dans le compartiment “a”, un échantillon est prélevé à intervalles réguliers pour détecter si des molécules du liquide de test se retrouvent dans le média de collecte. Une vitesse de percement de 1 µg par cm² d'échantillon et par min. est utilisée comme critère pour le percement.   1 : agitateur amovible permettant une surveillance continue de l'eau ou de l'azote. 2 : échantillon (coincé entre les 2 demi-cellules). 3 : alimentation du produit chimique à tester 4 : valve d'arrêt 5 : niveau de remplissage 6 : porte-cellule de test : brides généralement en aluminium 7 : porte-échantillon : étanchéité avec PTFE Compartiment à partir duquel un échantillon peut être prélevé du média de collecte Compartiment de test pour liquide de test. Les produits chimiques standard dans EN 374-1:2016 Code Substance chimique Numéro CAS A Méthanol 67-56-1 B Acétone 67-64-1 C Acétonitrile 75-05-8 D Dichlorométhane 75-09-2 E Sulfure de carbone 75-15-0 F Toluène 108-88-3 G Diéthylamine 109-89-7 H Tétrahydrofurane 109-99-9 I Acétate d'éthyle 141-78-6 J n-heptane 142-85-5 K Hydroxyde de sodium 40% 1310-73-2 L Acide sulfurique 96% 7664-93-9 M Acide nitrique 65% 7697-37-2 N Acide acétique 64-19-7 O Hydroxyde d'ammonium 25% 1332-21-6 P Peroxyde d'hydrogène 7722-84-1 Q Fluorure d'hydrogène 40% 7664-39-3 R Formaldéhyde 37% 50-00-0      
Évitez accidents, inflammations et douleurs musculaires suite à une position debout prolongée.

Évitez accidents, inflammations et douleurs musculaires suite à une position debout prolongée.

20-07-2017
Certains employés sont régulièrement longtemps debout pour effectuer leur travail. Tout comme le fait d'être trop longtemps assis, rester longtemps debout peut avoir des conséquences négatives , telles que la fatigue.
Vandeputte livre nouveaux vêtements de travail chez Kaneka Belgium

Vandeputte livre nouveaux vêtements de travail chez Kaneka Belgium

05-07-2017
Vandeputte livre désormais les nouveaux vêtements de travail chez Kaneka Belgium. Leurs nouveaux vêtements ignifuges sont en Protex, une fibre conçue par l'entreprise Kaneka elle-même.
Quel est le matériau le plus approprié pour mes lunettes de sécurité ?

Quel est le matériau le plus approprié pour mes lunettes de sécurité ?

27-06-2017
Les lunettes de sécurité ne sont pas toutes les mêmes. Il y a des différences non seulement au niveau du modèle, mais aussi du matériau des verres.
Lavage au CO2 : Entretien durable de vos vêtements de protection

Lavage au CO2 : Entretien durable de vos vêtements de protection

22-06-2017
Il va de soi que l'utilisation et le choix des vêtements de protection appropriés sont des facteurs importants pour créer un environnement de travail sûr.